5-UN PATRIMOINE FRAGILE

 

Ce petit patrimoine est à l’évidence fragile, en raison du contexte montagnard,de son support et des activités humaines.

-Les risques naturels sont souvent sous-estimés:

Toute rupture de niveau, si minime soit-elle va faciliter l’affouillement par l’eau:l’effet s’observe sans doute pour les traces de véhicules, mais aussi pour la moindre incision.-Fig 77-

 This heritage is obviously fragile for at least three reasons: the mountain climate,the rocks characteristics and human activities.

Natural risks are generally underestimated: rainwater will undermine any beaking up of surfaces in field and carved rocks too.

La structure microscopique d’une roche montre généralement une héterogénéité de composition et de structure (microfissures et cryptes) qui la rendent sensible aux variations d’humidification et de sèchage et aux les variations diurnes et saisonnières de température mais surtout au différentiel (le gradient) de température entre la surface et le coeur de la roche)Effet des micro-lentilles de glace et du vent sur les surfaces gravées: la surface rocheuse prend alors un aspect grêlé ou en croûte de pain..-Fig 78-

The microscopic structure of most rocks , generally exhibits an heterogenous composition and structure (micro-cracks and crypts) ; this is the reason for sensitivity to changes in water  content and  temperature, especially freezing.

Ci-dessous: le gel a miraculeusement épargné (provisoirement), une des traces les plus originales: l’oiseau « à ailes de mouche »; une des rares représentations animales  existantes .-Fig 79-

Ces deux documents montrent l’effet particulier du gel sur des dalles en position horizontale:  l’évasement des tracés est facilité par le support calcaire finement lité.     -Fig 80-81-

 These two documents show the effect of freezing of horizontal  slabs :the widening of engravings is easier for calcareous beds.

La campagne de mesure de températures de la surface de roches gravées exposées au soleil (entre 12H et 15H) en juin 2013 nous a donné des résultats en apparence paradoxaux, hétérogènes; mais avec une dominante prévisible:l’échauffement des roches et tout particulièrement des roches semi-enterrées ou massives est très lent. On conçoit intuitivement que les masses rocheuses fonctionnent en hiver comme des accumulateurs de chaleur et en été comme des réserves de frigories.

Cette « évidence » crée des contraintes destructrices  sur les zones gravées qui sont en surface ; elle se relie a maintes observations dans lesquelles la désagrégation de surface évolue de façon spectaculaire entre le printemps et la fin de l’été.

Measurement of slabs surface temperature (between noon and 3 pm) in last June gave apparently paradoxal , heterogenous results ,but confirmed the empirical concept: rocky masses defrost very slowly. This « obviousness » is clearly a disaster for superficial carved traces.Most of the time, surface desagregation occurs within weeks between Spring and  end of Summer.  Fig -82-

Ce berger d’Aisone (Italie) a fait preuve de raffinement, il est en passe d’être trahi par son support.-Fig 83-

Le désastre de la perte d’une trace, si modeste soit-elle…

 

De façon comparable l’eau s’infiltre dans les microfissures et, sous l’effet du gel, s’expanse et fait éclater la roche en créant des écailles. Dans le cas des gravures obtenues par martelage on observe un tracé souvent flou, attribuable sans doute à l’imprécision inhérente à ce mode de travail, mais lié également aux microfissures qui fragilisent la lisière du tracé initial.Les marelles font partie des figures immémoriales, dont l’interprétation et la datation  demeurent hasardeuses. ici, le martelage a fragilisé le support qui au fil des épisodes de congélation, décongélation, « travaille » et aboutit à des tracés flous.-Fig 84-

De même, cette trace (rendue en négatif) rend compte soit de la maladresse du graveur, de l’inadéquation de l’outil utilisé,de la médiocre qualité du support et, très certainement des effets thermiques sur les microfissures.-Fig 85-

 In parallel, water will percolate the micro-cracks and, upon freezing , will crack the rock,producing chips. Carvings produced by hammering are most of the time poorly accurate; this may be linked to the lack of accuracy of this technique , but also to micro-cracks which weaken the original line.

The « B.J » document  (displayed as a negative) either shows the poor skill of the carver, the poor quality of the rock, the inadequate tool; more likely the deleterious effect of micro-cracks.

-L’agression chimique:

L’eau de pluie est naturellement acide  et va agir de trois façons:

-en tant que solvant, sans doute en solubilisant  de très nombreux sels minéraux; mais aussi en permettant de nombreuses réactions chimiques, l’oxydation en particulier.

-en tant qu’acide, elle va dissoudre, décomposer les carbonates

-en permettant la Vie: les bactéries, les algues, puis les lichens vont jouer un rôle de pionniers dans la végétalisation du support.     Fig 86-87-88-

Une combinaison des agressions éolienne, chimique et végétale.

Ironie du sort la trace du soldat Lapierre est lentement rongée par le lichen.Fig 88-

Chemical aggression: rainwater is  acidic and will work as a solvent, producing dissolution of many salts,and allowing numerous chemical reactions and especially oxidation. Acidity will allow decomposition of carbonates: a major agent for geological changes.But also water allows LIFE: bacteria, algae, then lichens will work as pioneers for vegetalization of rocks.

Soldier Lapierre (=Stone) trace is slowly cleared by lichen growth…

il y a donc une convergence des agressions climatiques et biologiques au détriment du support rocheux avec ce paradoxe: ce support massif, potentiellement pérenne est vulnérable et destiné à disparaître.

Un autre paradoxe est lui aussi, manifeste: ces gravures érodées sont peut-être aussi plus touchantes voire plus esthétiques que la trace parfaite, sans défauts.

 

There is convergence of aggressions over the rock and we must forget the traditionnal image of indestructibility of  Rocks.

One must underline that in many cases the traces more or less damaged  are perhaps more aesthetic than « clear » and perfect ones.

 

Cette dégradation d’intuitive , devient objective lorsqu’on confronte les observations réalisées  au bout de 25 ans: cette gravure d’Emile Signoret était lisible en 1988, elle a pratiquement disparu en 2005

Photo numérique 2005-Fig 89-

Photo argentique 1988.-Fig 90-

C’est la seule gravure recensée figurant un calice agrémenté d’un lacis décoratif raffiné.

De même « FARA DA SE LA ITALIA soulignée d’une étoile est devenue presque invisible (et son texte est indubitablement postérieur à 1848),une des rares traces à caractère politique.-Fig 91-Ceci illustre tout l’intérêt de la continuité de la poursuite de cet inventaire.

If we compare photographic documents over 25 years (and it is part of the usefulness of this Inventory) we  see that the readability of most traces is fading, but it is still impossible to conclude that it is the sole reason for the relative abundance of XIXth century traces.

 

Il est actuellement impossible de généraliser ces observations, de les relier à l’abondance relative des gravures du XIXe siècle et à la rareté des traces préhistoriques .

La nature du support, son positionnement, la technique de gravure vont influencer de façon décisive la pérennité de ces traces.

La représentation du « sacré-coeur » est rare: comme déjà indiqué , la croix est de très loin le signe le plus répandu, avec d’innombrables variantes; cette trace nous apprend que les bovins transhument aussi et qu’il y a aussi une légitime fierté à être « berger des génisses ». Le positionnement presque vertical a permis à cette trace faiblement incisée de résister à l’eau et au gel.-Fig 92-

The « sacred heart » figuration is rare, as already stated the cross is by far the most frequent sign; this trace highlights the pride of « shepherd of heifers » which also move to mountain pastures (transhumance). This thin incision  resisted to frost and rain due to its  almost vertical position.

 

-Les risques liés aux activités humaines

On a déjà mentionné l’oblitération volontaire de ces traces, mais il y a toutes les agressions liées à la non-perception des gravures:

-les ré-emplois: selon une habitude qui se retrouve déjà dans les mégalithes (Gavr’inis-Locmariaquer, en Bretagne) le matériau, ses caractéristiques physiques, son adéquation l’emportent sur la gravure éventuellement présente.

Ré-emploi d’une pierre gravée sens sus dessous ou partiellement brisée: Fig 93-94-

-les balisages intempestifs:  ce « VIVAT. A. R de 1789″ a été gratifié d’un généreux coup de pinceau; « PAS VU », imperceptible, sans intérêt?. Curieusement de nombreuses balises modernes coexistent plus ou moins heureusement avec des traces plus anciennes: on peut y voir un choix instinctif et remarquable d’un support intéressant?

Fig 95

-le piétinement, le frottement: une « draille » de moutons sabre sans pitié le paysage;

            Fig -96-

Human aggressions:

Re-use of stone was already effective in the far-past,as shown in megaliths :Gavr’inis-Locmariaquer( Brittany):the stone characteristics  are generally more important than any engraving and re-use of stones upside-down or broken ones is frequent. Paint-marks often cover older traces which « have not been seen »; but for which reason after hundred years do people chose the same place  to leave a mark?

 

et puis aussi les maladresses:

-les tentatives de moulage ou de surlignage

-Les oblitérations:-Fig 97-

Ce tracé rendu en fausses couleurs oblitère de fines incisions qui, pour certaines pourraient dater du XVIe siècle.-Fig 98-

Enfin il y a les tentatives de vol: tout élément du patrimoine est susceptible d’acquérir une valeur vénale, en témoigne cette annonce parue en 2008 et citée par le site « L’esprit des pierres »: « Se vende isla arqueologica ecoturistica que tiene 2 piramides y piedras petrogravadas… »(il s’agit de l’île d’Igualtepec au Salvador…)

Plus proche de l’Ubaye: le « chef du tribu » de la Vallée des Merveilles dut être héliporté vers le musée de Tende et remplacé par une copie en résine.
En Ubaye même des éléments gravés « cyclopéens » de la carrière de Maurin se sont envolés..
Et cette année  2013, on a même volé une portion de pierre à cupules en Italie à Reano (Pera’d la Spina) par découpage à la meuleuse d’angle…

 Casting and highlighting without care is not unusual,obliteration too; but main concern is robbery.Any patrimonial element may have a market value: In 2008 this proposal appeared: « se vende isla arqueologica ecoturistica qui tiene 2 piramides y piedras petrogravadas » (Igualtepec-Salvador)

Next to Ubaye valley the  » chef de tribu » of Vallée des Merveilles needed to be  transfered to the Tende Museum and replaced by a copy. In Ubaye, carved cyclopean rocks from Maurin quarry were stolen.This year a « cup » stone was stolen in Reano (Italy), using an electric saw…

Face à ce type de risque, le reflexe est  de garder le silence; une autre position est d’informer les habitants , usagers réguliers de ces territoires et visiteurs qui par leur nombre  leur fréquentation et leur information ,en seront les meilleurs protecteurs.

La volonté d’accaparement d’une trace gravée reste tout de même assez pathologique, car ces documents, sortis de leur contexte, plus ou moins mutilés , perdent l’essentiel de leur signification et même de leur intérêt esthétique.

Face à ces risques, nous avons pris soin d’éviter de mentionner la  localisation de ces traces et , chaque fois que cela a été possible, les gravures ont été  recouvertes de terre ou de lauzes.

La réalisation d’un « parc des gravures » contenant des reproductions des oeuvres les plus significatives constituerait un outil pédagogique tout à fait utile , accessible à tous;et un attrait supplémentaire pour ces vallées.

 Facing this risk, one possibility is  to stay dumb; on the other hand  it is possible to inform the inhabitants of the Valley, the  visitors…their number should  provide the best protection. Anyway, cornering of such documents appears to be  pathological: outside of their context,more or less damaged ,these traces lose their significance and even their aesthetic interest.

Considering the risks we decided to avoid to mention the localization of these traces and in most of cases engravings have been covered with stones.

A petroglyph park exhibiting reproductions of most interesting documents would be a useful tool for education and an additional interest for these Valleys;