Originalité du Patrimoine Gravé Ubayen

En voici quelques caractéristiques majeures

  • L’Abondance des documents gravés
  • La qualité du support rocheux
  • La multiplicité des auteurs
  • La variété des thèmes
  • La pérennité de la pratique de gravure

L’ABONDANCE:

Cette petite zone géographique comporte une densité considérable de traces. c’est sans doute un des effets d’une longue histoire, mais aussi d’une fréquentation beaucoup plus intense qu’on eut pu imaginer.Et puis, s’il y a quelques bergers malheureux qui l’expriment parfois dramatiquement et avec éloquence; la majorité de ces gens simples  est heureuse-ce qui ne signifie pas résignée, naïve,endoctrinée-ces gens savaient perçevoir les menues et parcimonieuses grâces d’une existence difficile.

Témoin, ce GERARDO COSTANZO qui faillit nous lasser: dans son enthousiasme il a laissé son nom à de si nombreuses reprises, que nous avions presque décidé de cesser de nous intéresser à ces traces…Fig 25-26-27

Jusqu’au jour ou nous avons réalisé que ce « petit Poucet » nous livrait ses itinéraires, ses campagnes pour finir d’une façon inattendue: un jour Gerardo Costanzo devient:

GERARD COSTAN, Fig 28

il s’est intégré, francisé et il le fait joliment savoir dans le style italien, comme ce berger d’Aisone:Fig 29Ou encore « BALBI »:Fig 30

.-Un bel exemple ou l’Histoire rejoint l’actualité.

MAIN FEATURES OF UBAYE’S ENGRAVINGS

ENGRAVINGS WEALTH

QUALITY OF ROCKS

MULTIPLICITY OF CONTRIBUTORS

DIVERSITY OF THEMES

A VIVID TRADITION

WEALTH: this tiny area  exhibits a high density of traces.This is probably linked to a long history, but also to intensive visits. If there are some unsatisfied shepherds who cry their poor condition,most of these simple people appear to be happy,this does not means that they are resigned, naive or brainwashed…these people understand and value the rare and minute blessings of a difficult life.

Gerardo Costanzo was so happy to live in these valleys that he left a number of traces; so many that we attempted to abandon their recording…until, we realized that he left us an important heritage: his trips and campaigns.

And some day he became:

GERARD COSTAN !

Fully integrated, he tells us that in a  sophisticated manner.

A nice example where History meets  questions of the day.

LE SUPPORT ROCHEUX

*LA NATURE DU ROCHER

L’ubaye est un musée géologique, d’une variété exceptionnelle et, bien souvent les graveurs en ont perçu la qualité.

Témoin: ce drapeau gravé sur une pyramide de marbre rose qui comporte les mentions suivantes devenues presque illisibles:Fig 31-32

 

ISLY

SEBASTOPOL

SIDI BRAHIM (en repentir sur SAINT PETERSBOURG)

SOLFERINO

et en son centre

HONNEUR ET PATRIE

L’imaginaire populaire ne s’est jamais lassé de la référence aux victoires de la Révolution, de l’Empire et de leurs caricatures ultérieures; toujours  dans l’esprit de ce Capitaine JOLY qui croyait fermement aux » guerres de la liberté » (voir Fig 5)

Il faut observer attentivement ce document: le graveur a été contraint de pratiquer une saignée horizontale pour se tenir au rocher et réaliser sa gravure à la hauteur désirée- c’est là un aménagement inédit du support, réalisé sans le défigurer-

**SON IMPLANTATION

Tout aussi remarquable, ce monument de J.P.ARNAUD qui a utilisé ce « dolmen » de façon  évocatrice, en 1808.Fig 33-34

Ou encore:                          RIGATTI-Fig 35-36

Cependant, le sens du monumental, tel que nous l’entendons aujourd’hui, reste une exception, encore que tout récemment Albert.Texier nous laisse ce touchant faire-part de mariage:-Fig 37

Qui est sensiblement différent de la modeste trace d’Emile,son ancêtre -Fig 38

ROCKS

Ubaye is a geology Museum with a great variety and most of the time  engravers understood pretty well this quality.

This french flag is present on a pink raw marble rock. An attentive examination shows that it was necessay,first to carve horizontally a ditch to enable  carving at the adequate height- this is a very unusual fitting which does not disfigure the rock.

Most of words have been erased, but  on both sides are ISLY, SEBASTOPOL,SIDI-BRAHIM (Over ST PETERSBOURG)-SOLFERINO and in the middle: HONNEUR ET PATRIE.
In the people’s mind ,the battles of french Revolution,Empire and their ulterior caricatures remain vivid and in the mood of captain Joly already mentioned (Fig 5)

ROCK SITUATION

is often important as show the choice of JP.ARNAUD  who used this « dolmen » with efficience ;or also RIGATTI.
But these are exceptions with Albert.TEXIER wedding announcement, quite different from the trace of Emile Texier, his ancestor.

DES GRAVURES CACHEES

Des gravures dans des endroits « impossibles », il y en a, il y en a même beaucoup, il y a même des gravures volontairement enterrées, cachées.
Laissons à la littérature pour kiosques de gare les élucubrations  magico-religieuses et l’anthropologie de salon.

Voici une gravure volontairement enterrée.Fig 39

On observe la trace de la terre qui jointoyait la dalle de couverture volontairement maçonnée et  positionnée « dans la pente » ce qui élimine l’hypothèse d’un effet de solifluxion.

 

 

Je n’ai pas d’explication, d’hypothèse pour une pratique qui est loin d’être unique.

Dans le même esprit ce « réveil-matin » , qui est en fait une montre-gousset qui lui aussi avait été enterré, qui indique pour toujours 10H22, ce qui n’est probablement pas un hasard.-Fig 40

Un excellent support aux rêveries.

 

Pour faire plaisir aux anthropologues, allons un peu plus loin: à l’époque de sa gravure, une montre représentait un summum de la technologie; mais est-ce qu’aujourd’hui un berger irait graver l’image de son GSM?

Il y a à l’évidence un rapport pressant du berger au temps.: le séjour à la montagne est une sorte de course contre la montre, tout au long des jours et tout au long de la saison à l’alpage.
Je veux bien,aussi, faire allusion au temps qui paraît long au berger, mais je pressens qu’on fait alors référence aux lieux-communs qui encombrent la littérature inégale sur le pastoralisme.

Tout ceci montre que le patrimoine gravé de l’Ubaye ne se limite pas au « dit des bergers », à des traces stéréotypées, à un concert de lamentations, à des commentaires de toute espèce, à des bornages éphémères.

HIDDEN TRACES

There are carvings in very unusual places, this is not an exception, there are some ones also buried by the carver himself.

This may raise inadequate questions about magic practices, religion and poor pseudo-anthropological theories.

I have no explantion nor theory for a practice which is not unusual here.

In the same mood the « alarm-clock », which is in fact a watch which was also buried, shows for eternity 10H22, this is for sure not an accident.Anyway it is a strong simulation for dreaming.

For anthropologists delight, we can go-ahead: at that time  a watch was some technology acme; but to-day I doubt that a shepherd would carve the figure of his GSM!

It seems evident that there is a strong feeling of time importance  for the shepherd: the stay in the mountain will be for him a constant challenge against time: all along the day, all along the pasture season. One can also consider the trivial image of the hypothetical feeling of « long time » to spend for the shepherd which is an over-used « cliché » about pastoralism.

 

MILITAIRES EN UBAYE

* »LE GENERAL NIVELLE…MENT »-Fig 41-

Il s’agit en fait d’un graffiti en perdition dans un des forts abandonnés de ces vallées.

Le contexte doit en être éclairé: la France s’est dotée au XIXe sièce d’un réseau de bornes géodésiques qui  sont scellées dans des points particuliers: ponts, édifices ou rochers importants.Ces bornes , en fonte, portaient avec un graphisme spécifique, la mention:         NIVELLEMENT GENERAL-Fig 42-

Ici, l’auteur de la gravure a reproduit avec le même graphisme un bien piètre anagramme.

Mais combien  révélateur de l’exaspération qui a suivi en 1917 la bataille du Chemin des Dames:près de 500 000 morts…

Beaucoup de ces gravures de l’Ubaye nous parlent, pire, certaines ..CRIENT!

Et ne cessent de crier, comme ce graffiti crayonné avec rage:

 

« ADIEU VIRAYSSE…. »-Fig 43-

Ou encore celui-ci, qui provient des prisons de Tournoux-aujourd’hui détruites- dont le calque est sensiblement différent du relevé de P.LACHAL et C.NIEDERLANDER (voir bibliographie).Fig 44

Krieg ist scheiB

Rache macht Gott allein

A placer en miroir avec la citation de Prévert « Quelle C…la guerre » et cette devise de l’armée allemande « Gott mit uns »

Là encore quelques mots révèlent l’état d’esprit, la puissance d’évocation, d’invocation et tous ces gens, vous aussi , maintenant: ENTENDEZ-LES!

MILITARY PEOPLE

« GENERAL NIVELLE..LIES.. ».

This is a graffito, more or less in decay in an Ubaye’s fortress.

In XIXth century ,France raised a netword of geodesic postmarks laid in remarkable points: bridges, monuments, rocks. The marks, iron-casted ,mention in  typical  type « NIVELLEMENT GENERAL »

Here, the author used this mention for a very poor anagram which highlights exasperation of people after the « Chemin des Dames » battle in 1917= 500 000 dead.

Most of Ubaye’s engravings talk to us and even more they ..CRY.

They won’t stop, as this graffito laid with fury: « ADIEU VIRAYSSE… »

(a fortress at 2700m height)

Also, this trace, coming from Tournoux military jail-now destroyed- » war is a « disaster » (gentle translation); « Revenge is a clash with God » « .

In fact a mirror effect between the famous « Gott Mitt uns » of German troops and « Gott allein ».

The few words highlight the power of evocation,invocation of all these guys.

Now you too:     hear them !

 ET LA POLITIQUE ?

Elle n’a guère de succès auprès des bergers!

Mais voici un petit exercice d’observation:

VIVA IL DUCE

Un groupe de furieux partisans du « Duce » a constellé les murs d’une bergerie avec cette inscription: c’est presque banal.-Fig 45-46-

 

 

 

Un autre groupe a fidèlement continué, mais AU SOL, sur le seuil, sur le pavement et là, le message est différent, puisque là, une gravure peut être:     PIETINEE !….

 

ABOUT POLITICS

The interest of shepherds about this topic appear quite poor…,they are realistic people.

Here an observation exercise: « VIVA IL DUCE »

A party of fanatics laid everywhere  in the ruins of this house this sentence; a common practice.

Another group laid the same sentence: on the floor and especially on the doorway, there the message is quite different as the engraving can be …TRAMPLED!


DE FURIEUX ORIGINAUX !

Trop souvent l’emploi de superlatifs et de qualificatifs dévaluent le propos, quand ils ne trompent pas le lecteur: que dire des « mystérieuses gravures », des « troublantes énigmes » dont la proche Vallée des Merveilles a fait les frais.

Voici une sélection de documents inexpliqués et pas nécessairement inexplicables:

CUPULES:

Toute cupule observée sur un rocher attire l’attention du chercheur; il est toujours possible qu’elle appartienne à une gravure très ancienne. c’est aussi le signe le plus primitif et le plus aisé à réaliser.

Voici une série de cupules très régulières et soigneusement espacées, je les calque, car la photo est peu lisible et finalement j’obtiens une silhouette inattendue:..celle d’un

ELEPHANT !-Fig 47-

On sait que les archéologues s’affrontent depuis longtemps a propos des intineraires du passage d’Hannibal (et ses éléphants) à travers les Alpes.
Vous avez ici « une » réponse!

Mais je ne veux y voir que la malice d’un berger

On peut également observer sur la croupe de l’éléphant (tout à fait à droite sur l’image) un tracé, martelé,d’une tête de bovidé avec des cornes en forme de lyre; c’est un cas classique d’oblitération d’une gravure antérieure.

.

L’ESPRIT

Voici douze ans déjà, hors des chemins, au bord d’un torrent, en grand danger de destruction, nous découvrons avec mon épouse Edith et Madame Elisabeth Imbert-Fondatrice du Musée de St Paul-, ce document:-Fig 48-Essais d’estampage:-Fig 49-50-

 

 

 

…1894 alpha… V point V (vivat) MAXN (entrelacés) point VOX…gamma…

« SERVR L’ESPRT »  ligation des lettes I et R , I et T, et esquisse de croix sur le T final.

Quelle pouvait être cette voix qui s’était élevée en 1894? et d’ou provenait cette citation (les guillemets sont fortement incisés…) et de chercher dans les textes religieux, philosophiques, les encycliques,-et de mettre a contribution nombre de chercheurs.

En vain.

Jusqu’au jour ou, après de multiples visites, photos, estampages, moulages , je notai, largement à l’écart un début de signature: P.MA…

Voici l’explication probable: Pierre Martel (voir page 7) réalisa a l’occasion du centenaire de la naissance de Maximilien VOX, donc en 1994, ce monument en hommage à son ami; mais aussi à tous ces inconnus, ces autodidactes de l’Ubaye qui avaient eux-aussi inconsciemment contribué aux ARTS GRAPHIQUES.

Maximilien Vox, est le pseudonyme de Samuel, William,Theodore MONOD…; qui appartint à une famille illustre avec sa  constellation de talents….
M.Vox, dans ses multiples activités, fonda à LURS l’association-toujours active- des COMPAGNONS DE LURE- qui fait référence dans le domaine des Arts Graphiques.Cet évènement coïncidait avec la fondation par Pierre MARTEL, de l’Association Alpes de Lumière; et leur communauté de vues sur l’Avenir d’ un Pays présenté jusque là comme un désert culturel devait cimenter leur amitié.

Et la devise de M.VOX était

« SERVIR L’ESPRIT »

Une devise que nos graveurs Ubayens servent avec élégance.

VIVE LE ROI !

Passons du spirituel au temporel: cette gravure datée de 1879, plus classique, fait explicitement référence à la croix  sur l’orbe: la croix (l’Esprit) qui domine le Monde et, à l’opposé: « R »: le Roi, détenteur des responsabilités matérielles.- Fig 51-

 

Cette date n’est pas anodine, elle correspond au moment ou la République devient une réalité en France (démission du Maréchal MAC-MAHON)….

Une fois de plus, la gravure, la trace est porteuse de sens, si on consent à y prêter un peu d’attention.

Relier le présent au passé, c’est la mission de l’archéologue, et ce passé, reconnu doit nous servir à tout autre-chose qu’une satisfaction spéculative ou muséale.

DESSINE MOI UN MOUTON!

Nous avons tous besoin de projeter nos us et coutumes sur ce qui nous est étranger, dans le temps et dans l’espace. Si on questionne un contemporain,il vous affirmera péremptoirement que tout berger dessine des moutons, des chiens, des loups, bref ce qui l’environne.

L’ennui, c’est que c’est bien loin de la réalité, celle du berger, la seule qui compte.

On pourrait ainsi dresser en négatif un inventaire de ce que le berger néglige de représenter parce que, pour lui, c’est évident, naturel.

Il s’intéressera à certains évènements, aux idées, aux principes et très pragmatiquement aux protections, en allant à l’essentiel.-Fig 52-53-

 

L’IF, symbole d’éternité est parfois associé à la croix, au « blason ».

Elle est précieuse, cette sélectivité, car elle révèle l’évolution des mentalités et relativise l’importance de tel ou tel évènement

Et puis il y a aussi l’auto-censure, difficile à évaluer, peut-être liée à ces pratiques d’enfouissement de certaines traces;peut-être aussi la pudeur qui fait qu’on n’étale pas ses malheurs.

Encore que pour nous autres « modernes »: un berger ne peut être que malheureux , puisque dans sa solitude, il ne bénéficie pas de tous les « bienfaits » de notre présumé « art de vivre »…c’est sans doute là que les anthropologues vont au bout de leur faillite.-Fig 54-

LA MODESTIE:

En substance Gabriel Fauré déclarait: » la raison pour laquelle certains chefs d’oeuvre ne sont pas totalement appréciés est le respect excessif qu’on leur porte »

Nos graveurs oubliés ne courent pas ce risque

et contemplez donc cette sorte de perfection graphique:-Fig 55-

FURIOUS ECCENTRICS

Most of the time the use of superlatives and epithets weakens the speach and often  mislead the reader:  » the mysterious engravings « ; the « fascinating enigmas »  are  unfair statements widely used especially about « Vallée des Merveilles ».

Below you will find a set of unexplained, but not necessarily inexplicable documents.

CUPULES

Any cupule is a matter of interest as it may belong to an old engraving; it is also the oldest and easiest trace which can be produced.

Here I am facing a set of cupules regularly spaced…as the photo is uneasy to read; I process a tracing and finally discovered

AN ELEPHANT !

Archeologists, since many years bitterly discuss about the way Hannibal used to cross the Alps with his elephants.

You have here « a » response, not necessarily « the » answer.

My feeling is that we are facing here the mischief of a shepherd.

 

SPIRIT

Twelve years ago, far from usual ways, nearby a torrent and in hazardous situation we found with my wife Edith and Elisabeth Imbert (Founder of St Paul/Ubaye Museum) this document.

To whom belonged this « voice » in 1894? What was the origin of this sentence?.Research in religious , philosophic , encycliclical documents was totally negative. Moreover no specialist was able to solve this clue.

A few years ago,after repetitive visits, photographs, stamping,casting; I observed  far aside the trace: part of a signature: P.MA…

The possible explanation is that Pierre Martel (see above page 7  ) raised this monument in 1994 : on 100th  anniversary of Maximilien VOX birthdate.

This monument is a tribute to his friend, but also to all these anonymous, these autodidacts which, on their side,unconsciously contributed to GRAPHIC ARTS.

Maximilien VOX is the pseudonym of Samuel, William, Theodore MONOD. This family is a celebrated constellation of talents.M.VOX  founded in LURS the « COMPAGNONS DE LURE » association -still active- which is a recognized reference in the field of Graphic Arts.This foundation occured  in parallel to the creation by Pierre MARTEL of the « Alpes de Lumière » Association », and their  similar analysis about the future of a country considered ,at that time, as a cultural desert,cemented their friendship.

The motto of M.VOX was « Servir l’Esprit »

A motto that Ubaye’s carvers serve with elegance.

VIVE LE ROI !

Moving from SPIRIT to … »Concret », this carving dated 1879, is a clear reference about the Cross and the Orb : the cross (Spirit) rules the World and in opposite « R » the King holds material power.

This date fits with the moment when  Republic becomes a reality when Marechal MAC-MAHON  resigns.

Once more the engraving provides accurate information if we pay some attention to it.

The aim of Archeology is to link past to present; and the recognized contribution of past knowledge must induce something more powerful than intellectual speculation or simple collection.

PLEASE DRAW A SHEEP FOR ME

We all need to enforce our ways and customs to anything which appears to be foreign either in space or in time.If we interview any contemporary people, he would assesss that any shepherd  carves sheeps, wolves,dogs…everything which usually surrounds him.

In fact this is far from reality, the shepherd’s reality, the only one we have to take in account.

It might be interesting to list all topics which are out of scope for the shepherd, simply because  they are evident for him.

He will focus on events, ideas and practices which seem essential for him.

This selectivity is valuable as it discloses cultural evolution and highlights the importance of some events.

There is also self-censorship, uneasy to evaluate, possibly related to the practice of burying some traces;maybe also modesty leading to conceal misfortunes.

Four us, « modern » spirits, it is obvious that any shepherd should be miserable, as he does not profit of all « advantages »  of our nice way of life; therefore anthropologist  reach his failure point.

 

MODESTY

In substance Gabriel Fauré stated; « a reason for which some masterpieces are not totally appreciated is the excessive respect we have about them »

Our forgotten carvers are obviously out of this scope.

Please contemplate this perfection…

LES FAUX AMIS:

Pour clore ce florilège voici les « jeux de la nature », très nombreux, qui se prêtent à toutes les élucubrations et sur lesquels il est permis de rêver;

* L’inscription punique ou runique ?-Fig 56-

En fait une figure d’érosion.

**Le motif arabisant-Fig 57-

en fait un lacis de calcite

***Le martelage improbable?-Fig 58-

est-ce un bovidé préhistorique ou…le fameux serpent du Petit-Prince?

Et ce « Mange-Mian »-c’est du moins le nom qu’on lui donne ici; une marelle?, un anthropomorphe?, un cactus en pot?-Fig 59-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FALSE FRIENDS

Ending this anthology, here are « Nature’s games », numerous , highly favorable to all flights of fancy.

« Punic » letters or runes ?…In fact erosion traces.

« Arabic » motif?…No, calcite network

« Hammering »…Bovine  ? or the famous snake of « Petit-Prince »?

« And this « Mange-Mian » as said here: a network?, an anthropomorphic figure? or a cactus?